technique...ou "à toute vapeur..."

Cobblestone a démontré

l'art de récupérer le matériau d'une erreur de choix de modèle

et cette totale réussite qu'est

la rencontre d'un fil et d'un modèle...

[car oui oui oui !!! Je l'adore mon pull de garçon

que d'autres filles ont adopté avant moi et même transformé  !!]

coboboulo2_pola

Donc !! Les erreurs de choix ce n'est pas ce qui manque par chez moi....

Entre les finis jamais portés (ou pas par moi...)

qui sont juste un peu en sursis...

(en attente d'une probable transformation comme pour Cobblestone !!)

et les mêmes pas finis...

RECAP

complétement en rade pour lesquels aucune motivation ne se manifeste...

Dans les deux cas, les pulls jamais portés et la laine n'ayant subi que l'outrage d'un premier tricotage, le traitement à la vapeur pour la reprise des hostilités est donc tout à fait envisageable...

Tout ça pour dire que... le prochain fil à connaître les vertiges de la vapeur sera ce fil Cérès Bouton d'Or (50%alpaga 50% laine) que j'ai vraiment envie de tricoter depuis très longtemps...

bcandbotoo2

mais voilà "fallait trouver le bon modèle..."

Trouver le bon modèle... Autre grand moment de solitude de la tricoteuse lorsqu'il s'agit de se décider surtout avec Ravelry fourmillant de pistes !!!... Si dans le temps de réalisation d'un modèle, on devait tenir compte du temps de recherche DU modèle... de ces hésitations... la tricoteuse deviendrait beaucoup moins rapide....

En bref !!!

ceresboutondorCe fil acheté en juin 2006 avec un catalogue pour une réalisation immédiate (Quelle idée !!??) paletota vu succéder sur lui tentations et indécisions et surtout abandonS... Cette petite veste... abandonnée après deux manches... (Why ??? Mais quand on voit Cobb on comprend non ?)   Un moment tentée par la Backstage-Tweed-Jacket puis par un Cobb' bis j'ai renoncé, convaincue que je suis que ces 2 modèles sont sublimés par des laines tweedées.

essentiels378Je m'apprétais donc à me lancer dans un basique genre n°3 des Essentiels mode - phildar 378... C'est dire !!! (pour celles qui ne connaitraient pas : le raglan avec un col roulé de la couv'...) quand j'ai ENFIN trouvé Le modèle qui pourrait convenir :  Baby Cables and Big Ones Too ...

Il m'a tout de suite plu... J'ai acheté la fiche explicative à Noël : il me plaisait toujours... La construction est intéressante, la conception charmante... Mais je pensais à un autre fil plus fin... Puis un soir "Euréka ! en suivant les explications de la plus petite taille, ça devrait coller..." Alors j'ai  bien croisé les aiguilles et les doigts, et ça marche...

bcandbotoo1

Maintenant il me faut juste trouver un quart d'heure pour organiser le tête à tête entre la bouilloire et les 5 pelotes...

Car revenons à notre vapeur....

Ah ! cette vapeur... qui regonfle les laines raplaplas ou frisottées au ridicule... et en a intrigué quelques unes...

J'ai cherché qui avait pu me refiler le truc. C''était il y a fort longtemps...  En vain... Je revois des tas de tricoteuses mais je ne me souviens pas qu'elles aient eu en leur possession des bouilloires... J'en conclus donc que j'ai du lire ça dans des rubriques de revues genre "astuces des lectrices"... Sur le Net, on en cause ici et ou encore ici où j'ai découvert l'astuce du cuit-vapeur que j'aurais bien essayé si mon cuit-vapeur n'était si petit...

alavapeurpola

(Tout est dit dans la légende de la photo & moi aussi je m'amuse...)

Le plus délicat est de trouver le bon rythme de défilement afin que le fil ait le temps de prendre suffisamment de vapeur sans se mouiller...  Enfin !!!  Un dernier écueil à éviter pour celles qui cuisinent au gaz c'est de ne pas rêver lorsqu'arrive la fin de la pelote sous peine de revenir à la réalité par une odeur de fil grillé !!!!

Et cric ! Et crac !